Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

Louis-Marie Parent, OMI         1910-2009

TÉMOIGNAGE de Marguerite Bilodeau, OMMI

 

Le vendredi 22 mai, à 15h00, la basilique de Notre-Dame-du-Cap à Trois-Rivières a été le lieu des plus grandes funérailles à prendre place dans ses murs. Le père Louis-Marie Parent, OM.I, décédé le 17 mai à l'âge de 98 ans à la Résidence Notre-Dame, Richelieu, était le fondateur des instituts séculiers Les Oblates Missionnaires de Marie Immaculée, et Voluntas Dei, co-fondateur d'une communauté religieuse contemplative, Les Recluses Missionnaires, et conseiller de plusieurs familles religieuses, nouvelles communautés et mouvements spirituels.

 

Mgr Martin Veillette, évêque des Trois-Rivières, était le principal célébrant, assisté de Mgr Gilles Cazabon, OMI, Mgr Laurent Noël, ancien évêque des Trois-Rivières, et 112 prêtres séculiers et religieux. La foule a chanté le Salve Regina selon la coutume des Oblats, et la chorale de la Basilique a exécuté en finale le superbe Alleluia de Haendel.

 

Le père Parent, un homme de grande foi, aimant Dieu et ses enfants, un disciple et un apôtre audacieux du genre de saint-Paul, a été un agent providentiel pour inspirer des milliers de personnes à suivre le Christ comme disciples et apôtres au milieu du monde. Rappelons que le père Louis-Marie Parent est né à St-Camille de Bellechasse (Québec) en 1910. Il est entré chez les Oblats de Marie Immaculée en 1931 et fut ordonné prêtre en 1937. Dès 1938, il est missionnaire dans le Nord de l'Alberta. En 1942, il dessert la paroisse de Tangent et du District.

 

En 1943, il participe avec deux Montréalaises à la fondation d'une communauté religieuse de contemplatives, les Recluses Missionnaires. En 1944, il devient curé de Falher, puis, en 1945, il est nommé missionnaire-colonisateur de la Rivière-la-Paix, Alberta. En 1952, il fonde l'Institut séculier Les Oblates Missionnaires de Marie Immaculée et, en 1958, l'Institut séculier Voluntas Dei. Dès le début de son sacerdoce, il est prédicateur; aussi, est-il en contact avec des laïcs, des religieux et des prêtres.

 

Egalement auteur, il est bien connu de milliers de lecteurs, car il a publié, pendant 20 ans, une brochure mensuelle de la collection Volontaires de Dieu. Il a de plus, à son crédit, plusieurs volumes de spiritualité et de relations humaines. Cinq valeurs évangéliques simples.

 

Ce fut donc toute une expérience que de dire adieu au fondateur de notre Institut, à celui qui, après son implication en tant que co-fondateur d'une communauté religieuse contemplative, avait été ouvert à la demande de son évêque. (C'est comme jeune missionnaire au nord de l'Alberta, que le Père Parent a reçu cette demande de son évêque, Mgr Henri Routhier, OMI, Vicaire Apostolique de Grouard.) 

 

OMMI

De fait, il a fondé un institut séculier féminin et quelques années plus tard, un institut séculier masculin. Le père Parent a su proposer aux jeunes le défi d'une vie consacrée à Dieu au milieu du monde, et avec les moyens du monde. Afin d'assurer leur formation en vue d'une mission aussi importante, il les a initiés à cinq valeurs évangéliques, dont la pratique produit des changements dans les individus et par conséquent affecte la société où ils vivent. Sa recette, basée sur les enseignements mêmes de Jésus, était simple.

 

5 valeurs évangéliques

 

1-Vivre en présence de Dieu.

 

2-Éviter toute critique destructive.

 

3-Éviter toute plainte inutile.

 

4-Être de service. 

 

5-Être artisans de paix.

 

Guide spirituel

Son approche a été initialement critiquée comme étant simpliste... pour les enfants seulement. Mais la pratique de ces attitudes a conduit bien des femmes et des hommes consacrés à Dieu et d'autres laïcs (associés ou non à ces instituts) à croître dans le Christ, à Lui permettre de les transformer en amants de Dieu et du monde, et en agents de transformation dans quelque sphère de la société où ils se trouvent. Près du cercueil ouvert en chapelle ardente, j'ai été portée à remercier Dieu pour le père Parent. J'ai aussi remercié ce grand missionnaire pour sa foi profonde, sa fidélité à l'appel de Dieu, son engagement sans relâche à inciter les personnes à devenir des disciples, des saints, et à s'engager dans la mission du Christ. Comme guide spirituel, il a rejoint beaucoup d'autres personnes qui, sans l'avoir jamais rencontré, ont été amenées plus près de Dieu par ses écrits si utiles pour la vie quotidienne de tout chrétien. J'apprécie le fait d'avoir été placée dans son champ de rayonnement, d'avoir été touchée par sa grande foi et sa ferveur, son amour pour le monde, incluant son attention pour les plus petits. Aussi, je me suis sentie privilégiée de faire partie de cette assemblée de personnes appliquées à vivre et à témoigner de la Charité du Christ selon l'enseignement et la vie exemplaire du Père Parent. Puisse-t-il jouir pour toujours de la présence du Dieu Amour qu'il a passé sa vie à faire connaître et aimer!