Perles de chapelet chrétiens
wednerberard.jpg

Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Malgré une 2e gifle

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, haut lieu de pèlerinage marial, n’est pas épargné par le 2e confinement ni par les mesures drastiques imposées par le gouvernement du Québec depuis le 9 janvier 2021. Si ce dernier le conçoit comme un coup de poing lancé à la pandémie, il est perçu de notre part comme une 2e gifle assenée à nos pratiques. Nos églises sont une fois de plus fermées et nos rassemblements interdits. La moitié de nos employés restants sont sans emploi et notre économie est fragile et précaire. Toutefois, cette distanciation sociale n’interdit pas notre proximité spirituelle avec les gens dans la méditation, le recueillement et dans la prière.

 

La mission garde toujours ses lettres de noblesse ici au Sanctuaire en ces temps exceptionnels. L’heure est encore à l’action dynamique. Le rosaire est récité chaque jour à 10 h 30 au Petit Sanctuaire. Une messe sans assistance externe est chantée à 11 h en direct sur notre Webcam. Des capsules de témoignages sur la vie des Oblats sont mises en ligne sur le site. Les jardins restent ouverts et sont accessibles au monde. L’accompagnement spirituel et un service de counseling sont offerts par téléphone de 9 h à 16 h. Des lampions peuvent être allumés en signe d’espérance à l’intention de nos donateurs qui le demandent. Nous offrons ainsi aux gens, grâce à la générosité des confrères Oblats, de vivre virtuellement nos célébrations, mais de manière réelle, leur proximité à Dieu. Loin des yeux et absents de nos eucharisties quotidiennes, les fidèles restent toutefois proches dans nos méditations et présents dans nos louanges et nos prières. Nous continuons d’être des travailleurs essentiels à la vigne du Seigneur. Vivons d'espérance. Que Dieu nous vienne en aide !

 

 

Wedner Bérard, omi