Novice en agronomie

 

Arrivé au Québec le 16 janvier pour des études en agronomie à l’université Laval, le choc du début a été multidimensionnel : un froid que je ne pouvais m’imaginer de mon Sénégal natal, un retour aux études après si longtemps, le passage sans transition de la théologie à l’agronomie avec tout ce que ça implique comme effort quand on prend le train en marche comme ce fut mon cas. 

 

Heureusement que j’ai trouvé à Saint-Sauveur, des confrères à réchauffer le cœur. J’ai bénéficié d’une intégration très fraternelle qui m’a aidé à tirer le meilleur de moi. J’ai bien conclu la session d’hiver en validant toutes mes matières.

 

En effet, ayant bouclé la session le 23 avril, je suis en stage à Normandin depuis le 3 mai, dans une ferme laitière avec production végétale. Le stage est un cours obligatoire de 6 crédits pour une durée de 12 semaines avec visite du professeur titulaire des stages.

 

À la ferme, je travaille 9 h par jour du lundi au vendredi à 12 $ l’heure. Nous avions convenu au départ, que je lui versais 120 $ la semaine pour la pension, l’hébergement et l’utilisation de sa voiture pour mes déplacements.

 

Au point de vu pastoral, je collabore avec la paroisse de Saint-Félicien pour les messes de fin de semaine. Par différentes voix, je suis entrain de connaître beaucoup de monde surtout dans le milieu agricole. Je profite de ce petit partage d’expérience pour dire aux uns et aux autres toute ma fraternité et ma joie d’avoir été accueilli dans votre Province.

 

Joseph Ndong, o.m.i.