alexandretache.jpg

Le Père Alexandre Taché

 

Ses funérailles sont célébrées le 15 février et présidées par le provincial qui fait aussi l’homélie. Les témoignages de sympathie et de reconnaissance se sont multipliés, provenant de toutes les régions de la Congrégation, à commencer évidemment par Rome où il a longtemps servi à différents titres. Une partie de son coeur y est d’ailleurs resté même quand il est rentré au Canada pour des raisons de santé. Sa feuille de route témoigne éloquemment à quel point il fut un grand serviteur dans la Congrégation comme dans l’Église. Nous rendons grâces à Dieu pour ce confrère qui est demeuré en tenue de service presque jusqu'à la fin. Il n'est pas étonnant qu'ayant lui-même choisi les textes pour ses funérailles, il ait opté pour Lc 12, 35-43 : « heureux le serviteur que le Maître à son arrivée trouvera en train de veiller» !