SPRINGHURST

MA NOUVELLE COMMUNAUTÉ-ÉCOLE 
 

Voilà déjà deux mois dans la capitale canadienne. Pourtant, il me semble que je viens d’y arriver il y a deux semaines. Deux mois, et je cherche encore à m’installer dans cette nouvelle communauté. Mes livres sont, d’ailleurs, arrivés un mois après moi, et après les avoir rangés, ma chambre semble prendre la forme de celle d’un étudiant. 

C’est une très grande communauté pour celui qui a passé presque huit ans seul dans des petits villages de la Côte Nord. Ses membres sont des Oblats très heureux et avec beaucoup d’expériences missionnaires et de grandes sagesses. Chaque jour, j’apprends une nouvelle chose, car ils ont beaucoup de talents (missionnaires) à revendre. Les petits-déjeuners sont les meilleurs moments de la journée dans cette communauté-école où l’on apprend régulièrement du récit missionnaire des uns et des autres.

 

Pour ce qui est de l’Université, j’ai seulement deux jours de classe par semaine, mais le reste de la semaine ne suffit guère pour terminer les lectures assignées par les deux professeurs. L’expérience est stimulante et j’avoue que doucement, je commence à tomber amoureux avec ma vie d’étudiant.

 

Et puis, je reprends déjà la bonne habitude de dormir tôt et de profiter de la matinée pour faire mes lectures les plus sérieuses. Pour le moment, je continue de découvrir cette communauté de Springhurst et son voisinage extraordinaire, et je vous parlerai même de sa magnifique bibliothèque, un jour. 

Nnaemeka Ali, OMI 

Ali.jpg