FRIC ET GUERRE : MILLIONS D’ENFANTS EXPLOITÉS

 

Missionnaire humanitaire, voilà la vie d’André Jacob! Ami des Oblats depuis le scolasticat des années 1960, on sent chez lui la piqûre OMI pour les plus abandonnés. Dans son cas : les jeunes oubliés, exploités. Une hypocrisie mondiale qu’il dénonce fortement depuis 50 ans! Parcours qu’il nous confiait, en rencontre communautaire à Richelieu, récemment. Passionnant. Bouleversant! Terribles chiffres 2020. Documentés. Pratiquement un milliard d’enfants exploités dans le monde. Ça donne le frisson! Plein d’enfants vendus pour la prostitution, le travail forcé. Même la guerre!...

 

Muni de deux doctorats d’accent social, professeur associé (Université de Montréal), André nous résumait sa passion : sensibiliser par animations, bouquins, particulièrement les nouveaux jeunes, à la face cachée de pays où il a vécu. Dont Mali, Salvador. La question nous hante, bien sûr : que faire? L’UNICEF mandatée par l’ONU tente d’enrayer le fléau. Et réussit souvent. Grâce aussi aux missionnaires du terrain! Donnant des mains au Psaume 68 : Père des orphelins, à l’isolé, Dieu accorde une maison; aux captifs, il rend la liberté!

 

André Dumont, OMI

andrejacob.jpg

André Jacob (source André Jacob)