Au Sanctuaire

 

Tous se réjouissent de l’annonce cette semaine que les lieux de culte pourront ouvrir et offrir des services à compter du 7 février prochain. Or, pas question de chômer entretemps car la Direction en dialogue avec le Conseil d’administration a ouvert cinq postes pour combler des besoins très réels concernant la mission, la gestion, les événements culturels, les communications et le secrétariat.

 

Par ailleurs, le dialogue se poursuit avec quelques organismes communautaires du milieu immédiat pour une possible occupation de la résidence qui abritait jusqu’à l’automne dernier la communauté Reine-des-Apôtres. Le Père Jean-Marie Pépin y assure dans l’intervalle le gardiennage tout en faisant un grand ménage très nécessaire.

 

 

 

À la Madone

La Maison de La Madone faisait récemment, quant à elle, l’objet d’un reportage à Radio-Canada : elle accueille depuis plusieurs mois quelques services de la Protection de la jeunesse ainsi que des jeunes qu’elle accompagne. Plus que jamais, la mission a de multiples visages tout comme les pauvres dans nos différents milieux.

sanctuairendc.jpg
reinedesapotres.jpg
lamadone.jpg