jcgilbert.jpg

La vie à Saint-Sauveur

en ce début de carême

 

La vie est bonne à la Maison Saint-Sauveur. Nous avons vécu de beaux moments de célébration avant l’arrivée du carême. La fête du 17 février devancée fut une belle occasion de renouvellement. Nous avons apprécié la célébration proposée par Raymond et nous l’avons utilisée pour les premières vêpres et le jour de la fête. Lors de la célébration eucharistique à l’homélie, j’ai lu la belle lettre de Luc qui est vraiment inspirante.

 

Les confrères vont bien. À ce jour nous attendons notre appel pour la vaccination, ce qui sera fait lors de la parution du présent numéro d’INFO OMI. Cinq confrères avaient des célébrations en ville avant la pandémie, mais ça va reprendre progressivement.

 

On réalise que le carême est toujours nouveau. Nous changeons d’année en année, la société évolue, la pandémie vient colorer différemment nos prises de parole et notre cheminement spirituel nous incite à une forme d’intériorité particulière. Notre mission nous interpelle différemment et nous expérimentons notre fragilité de façon plus évidente.                        Jean-Claude Gilbert, omi