Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

Madame Colette Samson,

la fondatrice

de la Maison Revivre

OUVERTURE D’UN PROCÈS DE BÉATIFICATION 

 

Le 8 février, nous avons reçu la visite de notre premier pasteur, le cardinal Gérald Lacroix. Dans une rencontre amicale, avant le souper, il est revenu sur le décès de Mgr Maurice Couture qui, en chapelle ardente, a rassemblé beaucoup de monde, à la paroisse Saint-Malo comme à la basilique de Québec. 

 

En soirée, le Cardinal s’est rendu dans l’église pour ouvrir le procès de béatification de Madame Colette Samson, la fondatrice de la Maison Revivre. Au cours de cette liturgie de la parole fut assermenté un tribunal de quatre personnes qui auront pour mission d’écouter les témoins de cette vie donnée à Dieu et aux pauvres. La partie la plus inspirante ce fut la lecture de deux textes de la Bible que le Cardinal a commentés. Par la suite, les participants furent invités à prendre un café à la Maison Revivre. 

À lire

Marcel Plamondon, o.m.i.

Née à Lévis le 28 juin 1923, Colette L. Samson fit ses études au Couvent Marguerite d'Youville de Lévis. Après ses études, elle s'implique dans le mouvement J.E.C. et en devient présidente. Membre du Choeur d'Aubigny, elle s'intéresse également au théâtre.

Colette L. Samson fonde «La Maison Revivre», refuge des sans-abris. L'humble local devient vite débordé. Elle fait appel aux groupes sociaux, aux communautés religieuses et à des hommes d'affaires et elle trouve les fonds nécessaires pour agrandir sa maison et loger ses protégés.

L'oeuvre «La Maison Revivre» ne vit que de charité publique dont Colette L. Samson est l'âme dirigeante.

Nommée «Personnalité de l'année» en 1980 par la Régionale des Jeunes Chambres de Commerce de Québec, elle fut aussi «Présidente d'honneur» de la semaine des détenus en 1984 et récipiendaire du Prix Bénévolat-Canada décerné par le gouvernement fédéral pour l'année 1986.