COVID-19

Lettre d’un supérieur

« pasteur » aux confrères (Sanctuaire)

 

Chers confrères,

Je n’en reviens pas du service courtois et compétent qui nous a été offert hier concernant l’opération dépistage. Comme vous, je fais l’expérience ardue de vivre « en-dedans » comme en prison ! mais avec l’assurance d’en sortir bientôt.

 

Je suis loin d’être psychologiquement prêt à vivre confiné jusque dans l’au-delà ! Cependant, j’y vois une occasion de m’y préparer quand viendra le jour du confinement permanent. À l’exemple de notre fondateur, je vous porte tous dans ma prière au cours de l’oraison de la fin de chaque jour.

 

Nous rendons grâce avec nos confrères négativement positifs… ils se portent bien, signe de leur prochaine guérison. Même si la liturgie de ce jour nous dit : Ne vous laissez pas égarer, elle ne nous concerne pas puisque nous sommes entre bonnes mains avec la Santé publique et que dire de la santé DIVINE qui veille sur nous.

 

Que Marie notre Mère parle de nous à son bien-aimé Joseph à l’occasion de cette neuvaine interrompue… Qu’elle parle à son Fils, les yeux ouverts sur le Sanctuaire qu’elle aime tant.

 

Loué soit Jésus-Christ et Marie Immaculée,

Paul Arsenault, omi, supérieur de la Maison

Arsenault Paul          202-171.jpg