RETOUR À L’ESPRIT

Du 23 au 26 octobre, à l’Église Kateri Tekakwitha de Uashat, l’Équipe Missionnaire de la Côte-Nord, quelques agents pastoraux et Mgr Jean-Pierre Blais ont participé à la session Retour à l’Esprit animée par François Paradis, OMI, et son équipe.

 

Le but principal de la session est de se réconcilier avec soi-même, avec les autres et avec la vie. Durant ces quatre jours, nous avons eu plusieurs ateliers. Chacun a pu se doter des outils pour s’ouvrir sur sa propre vie, sur son enfance. Découvrir les zones d’ombre qui nous empêchent de vivre pleinement. Apprendre à nommer et à identifier les évènements vécus. Habiliter chaque participant à faire une démarche d’intégration dans sa vie.

 

Pour diverses raisons, il arrive que nos liens familiaux, amicaux et professionnels subissent des brisures. En accumulant ces blessures, on se fait mal à soi-même et aux autres. D’où l’importance et la responsabilité que nous avons de lever le voile sur nos zones d’ombre. Le défi est de se réconcilier avec soi-même d’abord. Ensuite, tendre la perche à l’autre, sans reproche, sans blâme, tout en respectant sa liberté.

 

La session Retour à l’Esprit veut être un véritable catalyseur dans le processus de réconciliation entre autochtones et allochtones. Faciliter le rapprochement et le dialogue sincère. La prochaine étape de la session réunira les deux parties. Un face à face réconciliant qui fera certainement du bien à nos relations plutôt fragilisées en ces jours-ci.

Gérard Tsatselam, o.m.i.

Esprit.jpg