Eugène de Mazenod

par Denyse Mostert, collaboratrice

FORTUNÉ DE MAZENOD…

NOMINATION

Fortuné et son frère Charles-Antoine de Mazenod, résident toujours en Italie d’où leur parviennent les nouvelles de France. Dès le concordat de 1801… Fortuné apprend qu’il est choisi pour occuper le siège épiscopal d'Avignon. Il refuse avec énergie. Pas question pour lui de prêter serment de fidélité à l’Empereur !

En 1817, il est toujours à Palerme quand Louis XVIII le désigne comme évêque de Marseille. Fortuné de Mazenod n’acceptera pas de gaité de cœur. « Il fallut plusieurs lettres très pressantes de son neveu pour le décider à rentrer en France et à accepter l'épiscopat.

Il avoua alors que, après tant d'années sans activités pastorales, il appréhendait plus les responsabilités qu'il n'aspirait aux honneurs qu'il avait ardemment désirés dans sa jeunesse. Eugène dut lui promettre qu'il resterait toujours à ses côtés comme collaborateur actif. » (*) (*)http://www.omiworld.org/fr/dictionary/dictionnaire-historique_vol-1_m/322/mazenod-mgr-fortun-de

denysemostert.jpg
Fortuné_de_Mazenod.jpg