COMME LES APÔTRES :

PRENDRE DU TEMPS AVEC JÉSUS…

«Il a déjà été dit que les missionnaires doivent, autant que le comporte la faiblesse de la nature humaine, imiter en tout les exemples de notre Seigneur Jésus Christ, principal instituteur de la Société, et de ses Apôtres, nos premiers pères. À l’imitation de ces grands modèles, une partie de leur vie sera employée à la prière, au recueillement intérieur, à la contemplation dans le secret de la maison de Dieu, qu’ils habiteront en commun. L’autre sera entièrement consacrée aux œuvres extérieures du zèle le plus actif, telles que les missions, la prédication et les confessions, les catéchismes, la direction de la jeunesse, la visite des malades et des prisonniers, les retraites spirituelles et autres exercices semblables. Mais, tant en mission que dans l’intérieur de la maison, leur principale application sera d’avancer dans les voies de la perfection ecclésiastique et religieuse [...] (*)

Il va sans dire qu’une telle vision de la vie ne peut qu’acheminer vers des vœux religieux. Le destin des Missionnaires de Provence se précise.

(*) www.omiworld.org/fr/dictionary/dictionnaire-des-valeurs-oblates_vol-1_a/1083/ap-tres/