UN MODE DE VIE À PRÉVOIR…

Les six compagnons acceptent le projet. Il s’agit maintenant de travailler à la rédaction des CC&RR qui maintiendront l’unité entre Aix et Notre-Dame-du-Laus.

Accompagné de sa mère et de deux novices, Eugène se rend au château de Saint-Laurent-du-Verdon. Le 16 septembre 1818, les Règles de la Congrégation voient le jour.

À quoi ressemblent-elles ? Un Oblat de mes amis avait l’habitude de dire en badinant que les Oblats n’avaient pas d’esprit, qu’ils s’étaient contentés d’imiter celui des autres. J’ai eu besoin d’explications pour comprendre ces mots et en sourire à mon tour. Parce qu’en réalité se retrouvent dans la Règle de 1818 des emprunts à saint Alphonse de Liguori, à saint Ignace et bien sûr à la spiritualité du Collège Saint-Sulpice où Eugène a étudié. C’est avoir beaucoup d’esprit que de se fixer comme mode de vie ce qui a fait ses preuves ailleurs !

Dans les grandes lignes, l’apostolat des Missionnaires de Provence va demeurer le même : former une Société de prêtres qui oeuvrent ensemble en s’efforçant de vivre les exemples du Christ pour mieux prêcher aux pauvres et demeurer soumis à leur évêque.

À voir:  Les Oblats et le chateau de Saint-Laurent-du-Verdon