Quand la formation à distance devient vraiment lointaine

 

«Bien que tous les enseignants se soient familiarisés avec l'enseignement à distance en temps de pandémie, certaines de ces expériences sont assez exceptionnelles.

 

J'ai été invité à donner une conférence en Pologne en novembre. C'était encore l'époque des cours universitaires et je devais enseigner 4 d'entre eux de la Pologne. Et comme dans ma cohorte de doctorat j'avais déjà des étudiants de partout au Canada : Vancouver, Toronto, Cornwall, Gatineau et Ottawa, être en Pologne a présenté un nouveau défi. Je commençais le cours à 15 h, heure européenne et je terminais à 18 h, alors qu'à Vancouver, il était de 6 h à 9 h. Je disais aux étudiants que je n'avais qu'une heure avant le coucher du soleil et que l'étudiant de la Colombie-Britannique était une heure avant le lever du soleil. Qui plus est, amener des étudiants du Canada dans ma maison familiale a rendu cette expérience encore plus spéciale et unique.»

Andrzej Jastrzebski, OMI

andrej.jpg

Andrzej Jastrzebski, omi