La vitalité missionnaire à Sept-Îles passe par la formation continue

 

«Depuis mon arrivée à Sept-Îles, j’expérimente l’Église en changement. Avec des personnes intéressées par la mission sur la Côte Nord, des questions font surface sur l’avenir de notre Église.

 

Depuis deux ans, des personnes nous ont accompagnés dans nos réflexions : d’abord avec Rémi Lepage, OMI, un regard sur notre réalité, entourant le leadership missionnaire vécu chez nous.

 

Dans un deuxième temps en collaboration avec le diocèse nous avons opté pour une démarche sur trois ans avec l’Université Laval. M.  Yves Guérette nous présentait un premier volet dans le cadre d’un microprogramme en leadership missionnaire qui portait sur la conversion missionnaire de l’Église. Nous avions à faire l’apprentissage d’une relecture du vécu dans nos propres milieux.

 

Depuis l’automne 2021, c’est avec M. Gilles Routier que nous expérimentons une démarche sur la mission de notre Église aujourd’hui en parallèle avec les premières communautés chrétiennes et en faisant référence aux Actes des Apôtres qui nous décrivent d’une façon exceptionnelle tout ce qui habite la mission de l’Église : élément(s) déclencheur(s), les forces, les résistances, les obstacles qui font parties de la Mission… tout en étant attentif au travail de l’Esprit qui sans cesse est à l’œuvre.»

 

Réjean Vigneault, OMI

rvigneault.jpg

Réjean Vigneault, OMI, prêtre à la paroisse Marie Immaculée, à Sept-Îles.