joeym.jpg

Le confrère Joey Methé

 

Alors que sa deuxième année de profession temporaire se terminait, Joey a discerné en dialogue avec les autorités qu’il valait mieux poursuivre son chemin ailleurs que dans la vie religieuse. Il demeure très reconnaissant tant pour la formation reçue que pour les nombreuses expériences vécues ici comme dans la province oblate des États-Unis. Il exprime le désir de demeurer un ami et un collaborateur des Oblats, convaincu que notre charisme missionnaire est une bonne nouvelle dans le monde actuel. À court et moyen terme, il poursuit ses études en théologie pour obtenir un diplôme et sur le plan professionnel s’engagera de nouveau dans le domaine des communications et de la Justice sociale. Bonne chance.