La Blessure qui dormait à poings fermés

 

C’est le titre d’un ouvrage collectif paru récemment et qui précise en sous-titre : L’héritage des pensionnats autochtones au Québec. Il s’agit d’une contribution significative sur le chemin de la réconciliation à partir de la contribution d’experts en différentes disciplines.

 

Publié dans la Collection « Signes des Amériques  », on y clarifie dès le départ : « Ce livre n’a pas pour vocation de dénoncer, mais de participer au vaste projet national, lancé par la Commission de vérité et de réconciliation (...) ».

 

« Il veut inciter à la réflexion à partir des travaux de recherche et ouvrir des champs d’investigation pour améliorer les connaissances, afin que la blessure se referme, dans un futur de relations saines avec les peuples autochtones ».

 

On ne peut que recevoir comme bonne nouvelle cette oeuvre très contextuelle qui éclairera sans doute nos confrères cheminant avec les Innus.

Source: https://www.ciera.ulaval.ca/la-blessure-qui-dormait-poings-ferm-s-lh-ritage-des-pensionnats-autochtones-au-qu-bec

lablessureinnue.jpg