Présence et oreilles attentives

EN MISSION À LA MAISON JOB 

 

La Maison Job accueille des personnes vivant une dépendance à la boisson et la drogue. Ce sont des hommes et des femmes qui y séjournent environ 30 jours, en dehors de la famille. L’âge varie entre 19 et 80… ans. La présence d’une personne d’Église 

est très importante. Plusieurs ont besoin de parler avec un prêtre. Il y a des personnes qui travaillent comme avocats, médecins, professeurs, qui se présentent pour vivre cette expérience. C’est un milieu pour découvrir la présence de Dieu dans les pauvres, les riches, les rejetés, etc. 

 

Je suis allé à la Maison Job la première fois, pour la messe du 24 décembre au soir, en 2015. Je ne connaissais pas le milieu, mais j’étais heureux de présider la célébration de Noël dans ce lieu. Je faisais l’expérience de découvrir, Jésus, dans la mangeoire. J’ai été demandé pour présider la célébration du 1er janvier. L’aumônier à la Maison était parti à cause de la maladie. Je suis présent à la Maison depuis ce temps. 

 

Ma présence consiste à rencontrer les personnes pour les écouter. Une écoute qui demande beaucoup de patience et d’attention. Je donne aussi des entretiens : le pardon, la dignité humaine, l’histoire de la Maison Job, etc. Je vais à la Maison chaque mardi, de 13 h à 16 h 30. Je préside la messe quand des personnes se présentent. Je reçois aussi les personnes pour le sacrement du pardon. Je découvre la mission des Oblats dans ce milieu. Je vois les merveilles du Seigneur dans les personnes. C’est une expérience qui me fait grandir sur le chemin de la conversion, en découvrant la misère humaine et la présence de Dieu au cœur des personnes. Je suis beaucoup touché, par les jeunes adultes qui découvrent un nouveau chemin de vie. 

Rénald Doyon, o.m.i.