Chers confrères, Associé.e.s, partenaires et ami.e.s

 

Dans quelques jours à peine, ce sera Noël. Durant le temps de l’Avent, la liturgie nous a bien nourris, éclairés et préparés pour vivre ces grands mystères que nous célébrerons bientôt. Certains prétendent que le bonheur est dans l’attente. Il a quelque chose à voir avec le désir. Or, personne mieux que Paul, dans sa lettre aux Philippiens, ne peut exprimer mes souhaits, mon désir pour nous tous alors que nous traversons une période où semblent dominer la fragilité et la précarité.

 

“Oui, Dieu est témoin de ma vive affection pour vous tous dans la tendresse du Christ Jésus. Et dans ma prière, je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance pour discerner ce qui est important. Ainsi vous serez purs et irréprochables pour le jour du Christ, comblés du fruit de la justice qui s’obtient par Jésus Christ, pour la gloire et la louange de Dieu” (Ph 1, 8-11).

 

Oui, que l’amour nous rende plus intelligents au cours des Fêtes et de la prochaine année. Que cet amour triomphe de toutes nos peurs. Que la clairvoyance nous rende plus sages: ainsi, nous résisterons aux tentations de repli et d’inquiétudes qui paralysent. Cette sagesse nous rendra plus audacieux pour renaître dans le projet de Dieu et rester proches et solidaires des pauvres.

 

Le projet de Dieu en est un de salut. Personne aujourd’hui ne doute que la terre a besoin de salut, que nos institutions -à différents niveaux -ont besoin d’être sauves, et l’Église n’y échappe pas tout comme notre famille religieuse. Le salut n’a rien de magique: il passe par l’incarnation.

 

Le prophète Isaïe nous rappellera effectivement à Noël que le Dieu qui vient habiter notre terre et changer notre histoire est un Merveilleux Conseiller, le Prince-de-la-Paix, le Dieu fort, le Père à jamais: que ce Dieu se manifeste à tous les bergers et mages de notre monde. Que Marie de Nazareth nous accompagne pour demeurer à l’écoute de l’Esprit au cœur même des besoins de salut omniprésents dans le monde actuel.

 

Cordialement uni à vous tous et reconnaissant pour votre amour, votre sagesse et votre collaboration.

 

Luc Tardif, OMI

Provincial

Luc 1 .jpg
Guirlande de Noël