FRANCHIR

DES MURS POUR LA PAIX

 

Quelques jours avant la Journée internationale pour la Paix, le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap a réuni des représentants de cinq Traditions religieuses pour un temps de solidarité dans la prière pour un monde de paix. Amérindiens, Hindous, Église Unie, Musulmans et catholiques ont exprimé en chant, récit d’un rêve, extraits du Coran, prière leur imploration au Dieu unique. Cette année, la Tradition catholique était portée par une femme, ancienne prostituée qui lutte contre la prostitution féminine. L’assemblée de 120 personnes a répondu par une période de silence, puis par le « Chant de l’avenir » et le geste de former une grande chaîne de l’amitié. Trois organismes humanitaires ont reflété les actions concrètes de libération et de solidarité auxquelles ils s’adonnent.

 

Un moment sacré, au-delà de nos peurs et divisions, vécu pour une deuxième année au Sanctuaire, bien dans la lignée de sa mission d’être Havre de paix et Phare spirituel. La Chapelle de la Paix revêt depuis un an des pièces murales qui expriment vivement sa vocation.

Installation Mur de soutènement