Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

Dès mon adolescence j’ai été attiré par le message de vie annoncé par le Christ Jésus et épris de l’idée de le suivre, de faire l’apprentissage de sa manière de vivre, de partager et de proclamer sa parole. J’ai suivi des études classiques chez les Pères Sainte-Croix à Ville St-Laurent et dès l’âge de seize ans j’ai dû les quitter pour m’insérer dans le monde du travail où j’ai étudié la comptabilité et ou j’ai travaillé comme comptable pour une entreprise commerciale.  J’ai accepté un poste de commis comptable à l’hôpital de Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus à Fort Georges dans le grand nord québecois.  J’y ai travaillé pendant deux ans collaborant étroitement avec les Oblats de Marie Immaculée qui œuvraient dans cette mission.

 

Grande famille d’Eugène de Mazenod
À l’âge de vingt-sept ans, j’avais la chance de faire partie de la grande famille d’Eugène de Mazenod, les Oblats de Marie-Immaculée, qui se consacre principalement à l’évangélisation des pauvres. En 1976, après un an de noviciat « ad personam » à Attawapiskat, en Ontario, trois ans de vœux annuels, quelques stages en milieu amérindien, l’obtention d’un baccalauréat en théologie et une maîtrise en théologie pastorale à l’Université Saint-Paul, j’ai fait mes vœux perpétuels de pauvreté, chasteté et obéissance le 5 août et j’ai été ordonné prêtre le 14 août de cette même année.

 

Moosonee, New-Osnaburgh…
Je partais quelques jours plus tard pour la mission auprès des amérindiens à la Baie James dans le diocèse de Moosonee, Ontario.  J’ai d’abord occupé pendant deux ans le poste de directeur curé à Central Patricia dans le nord-ouest de ce diocèse annonçant la Bonne Nouvelle de Jésus auprès des employés français et anglais de la mine « Union Minière Explorations et auprès des autochtones Odjibwés de la desserte de New-Osnaburgh, Ontario.  J’ai ensuite accepté le poste de curé à la cathédrale de Moosonee ou j’ai accompli de 1978 à 1995 un ministère en anglais et en crie auprès d’une population composée d’autochtones et de blancs. De 1985 à 1992 se sont ajoutés les postes de chancelier et d’administrateur du diocèse. J’ai été élu à la présidence du conseil scolaire de l’école primaire Bishop Belleau pour deux termes. J’ai eu la chance de vivre de bons et respectueux rapports avec les autochtones cris de la Baie James.

 

En 1996 je me rends à la Maison Assomption à Ottawa, pour une année  d’études qui m’orientera vers une nouvelle carrière.  Elle se prolongera dans un programme de trois ans en counseling à l’Université Saint-Paul.  Suite à l’obtention d’une maîtrise ès arts en sciences pastorales (counseling pastoral individuel et de couple) j’ai entrepris et maintenu jusqu’à récemment une pratique privée en psychothérapie.  J’ai été membre de l’Association Canadienne de Counseling, l’Association des Psychothérapeutes conjugaux et familiaux du Québec et l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Tout en poursuivant ma pratique privée, j’ai œuvré comme conseiller d’appoint au centre de counseling de l’Université Saint-Paul et j’ai fait partie d’une équipe de psychologues et de psychothérapeutes œuvrant à la Maison Alonzo Wright à Gatineau, Québec.  Ce fut un privilège d’exercer une mission d’accompagnement auprès de nombreuses personnes dans leur cheminement de croissance et de guérison, toujours en lien avec le message de guérison, de liberté et de vie enseigné par Jésus-Christ.  J’accomplis un service pastoral sacramentel hebdomadaire dans deux résidences de personnes retraitées et un service pastoral sacramentel occasionnel à l’église de la base militaire d’Uplands (Ottawa) « Our Lady of the Airways ».

 

En l’an 2009, à la demande du Père Jean-Claude Gilbert, provincial de la province Notre-Dame du Cap, j’accepte le poste de supérieur de la Maison Deschâtelets à Ottawa, Ontario.  En l’an 2011 je suis nommé membre du conseil provincial de la province Notre-Dame du Cap.  Je rends toujours ces deux services aux confrères, ce qui m’oblige à diminuer de beaucoup ma pratique privée. Voilà ou j’en suis!

 

Dans nos Constitutions et  Règles à l’article 1 du chapitre premier portant sur le charisme oblat, intitulé « la mission de la Congrégation », on y lit: « C’est l’appel de Jésus Christ, perçu en Église à travers les besoins de salut des hommes, qui réunit les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.  Il les invite à le suivre et à prendre part à sa mission par la parole et par l’action. »  Avec mes confrères je poursuis de répondre à cet appel de Jésus Christ à le suivre et, avec eux, je continue à prendre part à sa mission par la parole et par l’action.

 

Normand Brûlé, OMI  Supérieur Maison Deschâtelets

 

 

 

 

Grande famille d'Eugène de Mazenod