DES OBJECTIFS BIEN DÉFINIS

Dans une lettre à son ami le P. Forbin Janson, Eugène de Mazenod écrit : « Tu connais quelle est mon intention en formant cette réunion: c’est de faire des chrétiens dignes de porter ce nom, d’instruire des jeunes gens qui, sans mon secours, n’auraient jamais su que la lettre de leurs catéchismes, de les séparer de toute compagnie dangereuse, et de les retenir par l’attrait des amusements de leur âge. »

Parce qu’elle correspond à un réel besoin, qu’elle s’enrichit de nouveaux membres, et que l’esprit du début doit rester son objectif premier, la toute jeune Congrégation de la jeunesse d’Aix va se doter de règlements et statuts bien définis.

 

Ce ¨code de la route¨ va créer chez les jeunes un véritable sentiment d’appartenance, favoriser le partage et, en stimulant le zèle de chacun, « former dans la ville un corps de jeunes très pieux » destiné à assainir le climat qui prévaut à Aix. Ce faisant, chacun travaillera ainsi à sa propre croissance et à celle de ses compagnons… Cet enchaînement me semble la suite logique d’une atmosphère de fraternité bien établie. Un résultat qu’il serait bien difficile sinon impossible d’atteindre pour qui déciderait de garder pour