Vaccination

À Richelieu, un vendredi pas comme les autres

 

Nous sommes le 12 février. Dans la maison Notre-Dame à Richelieu, fébrilités et excitations sont au rendez-vous. Aujourd’hui, tous les résidents sont vaccinés. Un accompagnement vigilant colore tous les gestes et interventions. Qui plus est, comme en marge de cette opération délicate, des entrevues sont menées pour la sélection d’une personne qui se verra confier la direction de la maison. Une fois le soir venu, les gens, et surtout le personnel soignant, reprennent leur souffle et l’on peut entendre un soupir de soulagement collectif. Peu à peu, la vie reprendra avec des mesures légèrement assouplies, car l’adage demeure vrai : pas de santé sans vigilance, pas de sécurité sans règles de prévention. Magnificat.