ORDINATION ÉPISCOPALE…

J’ai devant moi, la photo d’un prophète de notre temps : Pierre-Olivier Tremblay, o.m.i. à présent évêque auxiliaire du diocèse de Trois-Rivières. Dimanche, le 22 juillet 2018 se déroulait la célébration épiscopale à la Basilique Notre-Dame-du-Cap, il y avait foule.

Malgré mon grand désir, je n’ai pu m’y rendre, comme bien d’autres personnes d’ailleurs. Pas besoin de trop s’appesantir sur ce manque alors que nous avons pu vivre en direct la cérémonie offerte par une vidéo transmise par YouTube. Gloire au Seigneur qui a donné aux humains l’intelligence nécessaire à la réalisation de ce grand moment. Reconnaissance pour tous ceux qui ont collaboré à nous le présenter.

Je n’ai pu m’empêcher d’établir un parallèle avec deux Oblats : Eugène de Mazenod, devenu évêque de Marseille et Pierre-Olivier acceptant la charge d’évêque auxiliaire de Mgr Luc Bouchard, évêque de Trois-Rivières. Voici deux Oblats hors du commun. Eugène le fondateur des Oblats de Marie-Immaculée et Pierre-Olivier, recteur de Notre-Dame-du-Cap, deux missionnaires qui acceptent la nouvelle charge diocésaine en dépit des difficultés de leurs époques respectives. Saint Eugène et Pierre-Olivier, deux prophètes pour notre époque.

La devise du nouvel évêque commence par ces mots empruntés à l’évangile de Luc : « Je suis venu apporter un feu sur la terre et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé… » (Luc 12-40) Des mots faits sur mesure pour le jeune Oblat que je connais et qui résument admirablement la vocation du Missionnaire.

Eugène et ses Missionnaires se sont engagés dans le « tout pour Dieu ». La photo illustrant ces propos est un des moments forts de la cérémonie alors que nous y voyons Pierre-Olivier s’avançant seul vers l’autel… Mille et même deux milles mots sont impuissants à décrire l’engagement magnifique avec la richesse d’amour qui l’aidera à traverser les périodes difficiles. Avec notre reconnaissance et le ferme propos de travailler ensemble à la Moisson.

Denyse Mostert

pierre-olivier2016reduit.jpg