Pâques 2019

 

Chers confrères,

 

Nous sommes tous heureux de voir finalement le printemps arriver. Nous le sommes encore davantage de pouvoir à nouveau célébrer Pâques. Conscients que l’Église vit des moments difficiles et que notre famille religieuse connaît aussi d’immenses défis, nous sollicitons tous ensemble la grâce d’une intelligence pascale qui protégera notre condition de disciples.

 

Une intelligence pascale consent à ne pas tout comprendre, accepter de vivre une foi dépouillée parfois privée des signes même les plus modestes. Cette manière pascale de vivre fera en sorte que nous résisterons aux pièges de la nostalgie tout comme des illusions de la pensée magique ou encore de perspectives apocalyptiques.

 

Puis, la liturgie de la Vigile pascale, en réalité l’ensemble du triduum pascal, constitue un sommet dans notre vie ecclésiale. Nous lirons quelques grands textes de l’histoire du salut et en l’occurrence, le prophète Ézéchiel qui fait écho aux promesses de Dieu : « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le coeur de pierre, je vous donnerai un coeur de chair » (Éz 36).

 

Ce coeur de chair est un coeur pascal, capable de traverser toutes les crises et subir toutes les morts : notre coeur est fait pour la vie en abondance. En Église, nous sommes certes prêts et désireux d’avoir un cœur pascal, apte à vivre davantage la mutualité, cette pratique de recevoir humblement tout de Dieu et de tout donner à la suite de Celui qui nous a aimés jusqu’au bout.

 

Alors que notre assemblée de province commence dans quelques jours, nous prions l’Esprit pour que nous ayons des yeux de Pâques tout au cours de cette rencontre. Des yeux de Pâques nous permettront de ne pas nous laisser aveugler par les apparences ou paralyser par des inquiétudes.

 

Des yeux de Pâques nous habiliteront à reconnaître et à célébrer la présence du Ressuscité même dans ce qui semble nous menacer, nous dépasser ou nous fragiliser à outrance.

 

Que l’Esprit de Jésus ressuscité soit notre sagesse et notre énergie en toute circonstance dès maintenant et pour toute l’Église.

 

En communion cordiale avec vous tous,

 

Luc Tardif, omi

Provincial