Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

Ludger Lauzon, OMI

Hilaire Cholette, OMI

Un départ en février

Les Oblats quittent la paroisse Notre-Dame-de-l'Île, à Gatineau

Comme Oblats, nous quitterons la paroisse Notre-Dame-de l’Ile, à Gatineau, à la fin de janvier 2014. L’Abbé Jean Sans-Cartier a été désigné par les autorités diocésaines pour assumer la charge pastorale de cette paroisse. On pouvait d’ailleurs le voir au Jour du Seigneur du 5 janvier et regarder celui du 12 janvier avec la chorale Gosepl Outaouais qu’il a fondée

 

A Hull et dans l’Outaouais, nous avons été présents depuis les tout débuts de notre arrivée en Amérique du Nord. Les premières traces de l’arrivée des Oblats remontent à 1846: le Père Eusèbe Durocher y célébrait l’Eucharistie dans une chapelle de chantier. Celle-ci deviendra éventuellement l’église Notre-Dame-de-Grâces.

 

Le Père Ludger Lauzon en devient le premier curé. En 1894, on y célébra 592 baptêmes, 82 mariages et 393 funérailles. La paroisse Sacré Coeur est fondée le 9 juin 1946 avec comme curé le Père Hilaire Cholette.

 

Cette région fut un terreau missionnaire privilégié des Oblats. Innombrables furent ceux qui y donnèrent leur vie selon les besoins du milieu, les dons de chacun et le souci des plus pauvres. Que ce soient les retraites annuelles, les engagements pour la famille et le communautaire, les combats pour la dignité des travailleurs et la justice sociale, rien n’était épargné pour accompagner la population dans ses joies et ses peines, ses souffrances et ses aspirations.

 

En juin 1982, tout l’Ile de Hull est confié aux Oblats. C’est le premier regroupement de paroisses réalisé au Québec, soit Notre-Dame-de-Grâces, St-Rédempteur, Ste-Bernadette et Sacré Coeur. Cette nouvelle paroisse prend alors le nom de Notre-Dame-de-l’ile. C’est elle que nous quittons avec le départ du Père Gilles Patry.

 

Le milieu de Hull a aussi été un espace de collaboration exceptionnelle avec de nombreuses communautés religieuses tant féminines que masculines. Il faut mentionner entre autres, ne serait-ce qu’au passage, les Antoniennes de Marie, les soeurs de la Congrégation Notre-Dame et les Capucins. La collaboration avec les laïques a aussi été une constante de l’engagement des Oblats dans cette Église locale.

 

Ce fut aussi le lieu d’origine d’une multitude de vocations oblates et missionnaires. Gatineau-Hull a été un milieu propice à l’engagement d’associés aux Oblats. Dans une large mesure, la population de l’Outaouais, et les gens de Hull en particulier ont été une véritable école de formation missionnaire pour les Oblats: ils y ont appris la fécondité de la proximité avec les pauvres et de la fidélité aux communautés.

 

C’est donc un chapitre majeur de l’histoire oblate qui se termine avec le départ du dernier oblat dans ce milieu. Nul doute que nous aurons l’occasion au cours des prochains mois de célébrer la vitalité de l’Esprit dans cette longue histoire d’alliance et de remercier la population de la longue amitié que nous avons vécu ensemble. Elle prendra dorénavant d’autres formes.

 

A l’invitation de l’archevêque de Gatineau, Mgr Paul-André Durocher, le Père Gilles Patry a accepté de prendre la responsabilité pastorale de la communauté chrétienne d’Anger. Il commencera son ministère dans ce nouveau milieu dès février prochain.

 

Luc Tardif, omi
Provincial
Le 6 janvier 2014.

Le Père Gilles Patry a accepté de prendre la responsabilité pastorale de la communauté chrétienne d’Anger. Il commencera son ministère dans ce nouveau milieu dès février prochain. (Photo: Jean-Paul Picard, OMI)