«C'est plus grand que nous»

Les grandes choses, ça commence toujours en petit, avait prévenu Jésus. Le Sanctuaire n'y ferait pas exception. Petite église paroissiale Sainte-Madeleine en pierres des champs, de 1714... puis sans prêtre pendant un siècle, délaissée. Arrive un pasteur résolu: Luc Désilets. Réveillant la foi du petit patelin. Au point où l'église déborde. Décision de bâtir plus grand. Promesse que si on peut, hiver 1879,  transporter de la rive sud les pierres sur un pont de glace, on ne démolira pas, mais consacrera au Rosaire la petite chapelle.

 

Comme on sait, promesse enfin tenue, avec le Bx Père Frédéric, le 22 juin 1888. 2017 : on re-fête l'événement. Magnifiquement! À l'heure du fameux prodige des yeux, en soirée. Luc Tardif allait tout résumer, ému, à la communauté, après moment intime au Sanctuaire : « Ici, c'est plus grand que nous! »