RENCONTRE DES MISSIONNAIRES DE LA CÔTE

Pour une nouvelle alliance

 

En compagnie du provincial et du trésorier provincial, les confrères de la Côte se sont rencontrés du 23 au 25 avril dernier pour se ressourcer, échanger, prier et célébrer. Compte tenu des événements récents, ils ont pris le temps de relire leurs expériences à la lumière du mystère pascal. Ils étaient neuf Oblats qui en ont aussi profité pour rencontrer les Innus des communautés de Mani Utenam et de Uashat. Les expressions de communion dans l’adversité et d’espérance pour une alliance nouvelle ont revêtu un véritable caractère pascal.

 

Le coordonnateur de la communauté régionale, le Père Ali Nnaemeka avait aussi invité Madame Danielle «Putushkueu» Descent, une psychologue qui travaille avec les populations innues depuis plusieurs décennies. Elle a partagé généreusement son expérience d’interculturalité sur le plan professionnel. Elle est aussi mariée à un Innu.

 

Ce fut donc l’occasion de réfléchir sur la diversité et l’altérité de manière très concrète dans ces milieux. Par exemple, elle confessait qu’il n’est pas bien vu de chercher à se démarquer dans la culture innue. « Briller, ce n’est pas brillant », dit-elle en évoquant cette inclination à l’humilité. Au Centre de services sociaux et de santé où elle œuvre, tous les professionnels en relation d’aide portent le même titre d’intervenants.