Les Sœurs de la Sainte-Famille de Bordeaux   200e

 

Dans le cadre de la Journée de la Vie Consacrée, le 2 février, il est de coutume que les communautés religieuses du diocèse de Gatineau se réunissent pour prier et fraterniser. Cette année, la rencontre avait lieu en la paroisse Saint-Paul (Aylmer). On en a profité pour célébrer le 200e anniversaire de la fondation de l’association de la Sainte-Famille. Maintenant connue sous le nom des Sœurs de la Sainte-Famille de Bordeaux, on se rappellera que cette communauté a des liens très particuliers avec les Oblats.

 

Dans une étude faite par notre regretté Père Yvon Beaudoin, on souligne que le fondateur, Pierre Bienvenu Noailles, a voulu que les diverses branches de sa communauté soient affiliées aux Oblats. Mgr Hippolyte Guibert, archevêque de Tours, servit d’intermédiaire auprès de Mgr de Mazenod. Dès lors, depuis 1858 jusqu’à Vatican II, le Supérieur général des Oblats a été directeur général de l’association. Les deux fondateurs moururent à quelques semaines d’écart, 8 février et 21 mai 1861.

 

À la fin du dîner de fête, auquel Gilles Patry participait, chaque communauté du diocèse était invitée à exprimer un court mot de reconnaissance et de louange. Voici celui des Oblats :

 

Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant ! Gloire à toi, Seigneur ! (Jean Servel, o.m.i.).

 

Gloire au Seigneur pour l’association de la Sainte-Famille avec les Oblats ! Vous nous avez accompagnés jusqu’au Ceylan (Sri Lanka, 1862) au Lesotho (1864), au Natal (1865) et au Canada (1901). Que cette association demeure toujours car nous vivons du même charisme.

pierrebienvenu.jpg

Pierre Bienvenu Noailles, le Fondateur.