LA VIE À SAINT-PIERRE APÔTRE 

 

Ça bouge à la paroisse Saint-Pierre. En décembre, nous avons reçu le décret de notre évêque, Monseigneur Christian Lépine, nous annonçant qu’en date du 10 novembre 2017, le diocèse de Montréal a procédé à la modification des limites territoriales de la paroisse Saint-Pierre-Apôtre et annexé son territoire à la paroisse Sainte-Brigide. Mais ça ne s’arrête pas là. Un autre décret signé également par Monseigneur Lépine, stipule que le nom de la paroisse Sainte-Brigide est modifié pour celui de Saint-Pierre-Apôtre. Cette modification prenait effet le 14 novembre 2017. 

 

Voilà donc qu’après plusieurs démarches infructueuses, plusieurs tentatives avortées, plusieurs mouvements de rébellion, le grand pas de l’unification est devenu réalité. Ce passage est le résultat d’un travail délicat et patient caractérisant l’intervention des Oblats qui se sont succédé les dernières années comme curés de la paroisse Saint-Brigide. Le père Yoland Ouellet a su faire preuve de délicatesse et de doigté, le père Rémi Lepage a porté un regard global sur les impacts de la vente du lieu de culte de Sainte Brigide et le père Jean-Claude Gilbert a su accompagner les personnes dans leur cheminement et leur lâcher prise. 

 

Nous débutons donc la nouvelle année avec le défi de garder vivant cet héritage généreux porté par les Oblats et soutenu par des équipes de laïcs. Oui, nous sommes soucieux de la responsabilité qui nous incombe d’être fidèle au charisme missionnaire insufflé par des générations d’Oblats dans notre milieu, cette fois-ci dans le cadre d’une paroisse diocésaine. 

L’équipe pastorale de Saint-Pierre-Apôtre