MARCHER ENSEMBLE POUR UNE ÉGLISE VITALE EN AFRIQUE ET DANS LE MONDE

 

Du 18 au 22 juillet 2022, les théologiens et agents pastoraux issus de plus de 20 pays Africains se sont réunis à Nairobi, Kenya pour réfléchir sur la théologie, la société et la vie pastorale. Ce deuxième congrès du Réseau Pan-Africain de la Théologie et de la Pastorale Catholique s’est inspiré d’une méthodologie théologique dite Palabre Africain. C’est une méthodologie qui privilégie la conversation et la discussion autour des pratiques théologiques déjà expérimentées dans un contexte donné. Le Palabre Africain contrairement aux conférences théologiques habituelles, n’est pas un lieu pour exposer une théorie déconnectée du vécu vérifiable du peuple de Dieu. Donc, pendant ces cinq jours, les participants ont travaillé pour déterminer la meilleure façon de combler l’écart entre la pratique pastorale et le travail scientifique et multidisciplinaire sur le continent. L’équipe de rédaction de la Revue théologique, Concilium qui a eu son congrès annuel quelques jours avant le nôtre était présent Dans son message de félicitations, le Pape François exprimait son espoir au processus de Palabre Africain. « L’Afrique n’arrête jamais de nous surprendre » disait-il. Comme membre de l’équipe organisatrice, je suis arrivé quelques jours avant le début du congrès. Et j’ai donc profité pour rendre une visite éclaire aux confrères oblats du Kenya. Toutefois, à cause de la visite papale, je suis revenu très vite après une expérience enrichissante et bien colorée. 

 

Nnaemeka Ali, OMI 

Ali.jpg
cq5dam.thumbnail.cropped.750.422.jpeg