Maison Notre-Dame

Fête de saint Eugène 

Dans la grisaille de la monotonie du confinement à cause de la pandémie, qui amène parfois beaucoup de stress et de peur, nous avons vécu la fête de saint Eugène et de nos jubilaires comme une « oasis de joie et d'espérance ». Le Père Luc Tardif, Supérieur provincial portant masque, ému presque avec larmes ou gouttelettes de chaleur, on ne sait trop, nous a partagé sa vision de la situation de l'heure : tous et toutes nous avons soif de salut actuellement : vaccin ou remède efficace. Mais est-ce le vrai salut que voulait notre Fondateur pour l'Église de son temps. Comme lui, ne faut-il pas voir et s'ouvrir à la Lumière de Jésus pour sortir de notre indépendance et se rallier à la dure et réelle solidarité en devenant responsables les uns des autres.

 

Quelques-uns de nos jubilaires ne se sont pas rendu compte de la fête, mais les autres ont pu admirer et se réjouir du beau « PowerPoint » préparé soigneusement par André Dumont à partir des rencontres personnelles faites avec chacun. Un bref résumé de vie bien agencé par Roland Beaupré autour du chant : Jésus est vivant dansant avec des enfants. Nos cuisiniers furent d'une grande imagination et adaptation pour nous servir un excellent dîner en deux tablées. Merci à tous pour ce moment de Joie et d'Espérance.

luctardif.jpg