Congrès international
des Associés

Groupe de soutien

En général, dans les groupes, la vision missionnaire de la province recoupe les dons, intérêts et énergies des associé.es. Depuis quelques années, nous avons consacré passablement d’énergies à la formation dans les groupes pour que les personnes participent encore davantage et plus profondément au charisme oblat à partir de leurs propres dons et charismes, de leurs capacités et des besoins des milieux où il se trouve. Nous désirons tous poursuivre sur cette lancée temporairement interrompue.

 

Effectivement, parmi les associé.es, les modalités de participation au charisme oblat sont diversifiées. Certaines personnes mettent l’accent sur la vitalité spirituelle, d’autres sur la proximité aux pauvres. Certains sont engagés dans leurs milieux de vie immédiats ou au travail. Un dénominateur commun : la soif d’appartenance, la fraternité, le ressourcement et la célébration. Parmi les associé.es, il y a des traits de famille qui se reconnaissent aisément. Les associé.es sont très mobilisées par la synodalité dont parle tant le Pape François. Ils se sentent concernés et veulent contribuer à la santé de l’Église alors que nous traversons encore une crise due aux abus sexuels et dont la racine se trouve souvent dans la persistance du cléricalisme au sein du Peuple de Dieu. Les laïques associé.es sont conscients qu’une Église synodale est l’unique chemin pour engendrer des changements durables. Cela suppose qu’on vive chacun et toute - laïques et Oblats - une spiritualité de disciples et des pratiques de pèlerins en discernement.