Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

 

Une mission en marche au CMO
Entrevue réalisée par Danièle MIny -photos: archives CMO

Une entrevue réalisée il y a plusieurs semaines prend forme aujourd’hui! La rencontre avec Ariane Boyer Roy a dégagé un élément important dans ce reportage : le Centre Missionnaire Oblat (CMO) continue d’être présent dans le milieu de l’aide internationale. Les projets foisonnent. Les demandes arrivent sur le bureau de cette jeune femme engagée par les missionnaires oblats en août 2011.

Ariane Boyer Roy a une formation en anthropologie sociale et culturelle et porte un intérêt particulier aux questions internationales, ce qui est un aspect majeur de la vocation du CMO. Elle a toujours aimé apprendre des langues : elle parle actuellement français, anglais et espagnol, et a une bonne compréhension du portugais.

Mission au CMO

« J’ai été engagée comme agente de projets au CMO. Je reçois toutes les demandes de financement et monte chacun des dossiers avec nos partenaires qui se trouvent partout à travers le monde, soit dans une trentaine de pays sur tous les continents : en Afrique, en Asie et en Amérique latine (incluant Haïti), et nous avons une petite présence en Europe de l’Est (Ukraine et Biélorussie).

Chaque jour, je prends conscience de la chance que j’ai de travailler avec des missionnaires aussi dévoués partout sur la planète. Mon premier geste est de regarder tous les courriels reçus qui proviennent de plusieurs pays. Prendre connaissance des projets soumis n’est à mon avis pas suffisant; il faut aussi favoriser des contacts avec ces partenaires qui nous font confiance. Un petit mot dans un courriel, une photo, et voilà que le contact vient de prendre une dimension encore plus humaine. Avec les nombreuses applications de communication virtuelles d’aujourd’hui, voir et parler à nos partenaires par le biais des médias instantanés est un atout. Nous pouvons davantage développer les liens et les projets en ayant un contact direct grâce à Internet.

Quand je lis les nouvelles ou quand je regarde la télévision, je comprends mieux les enjeux sociaux mondiaux. L’information qui m’est transmise par nos partenaires n’est généralement pas filtrée; ils nous font connaître la réalité du quotidien des plus démunis de notre planète. Chaque jour, je suis en mesure, avec l’équipe du CMO, de constater l’influence positive et l’impact que nous avons quand nous aidons nos partenaires dans la réalisation de leurs projets. Chaque projet soumis relate la réalité quotidienne d’un peuple ou d’une communauté qui est loin de nous, qui ne nous ressemble pas, mais qui a une valeur énorme.

Les Oblats jouent un rôle important, peu importe les pays dans lequels ils se trouvent. Ils mettent des gens en contact pour favoriser des échanges et pour trouver les moyens nécessaires de concrétiser des projets qui changent parfois totalement la vie des membres de leur communauté. J’en suis témoin tous les jours.

Par exemple, nous avons financé dernièrement un projet de formation professionnelle destinée aux femmes en Angola, où travaillent les Oblats. Dans une région défavorisée, le gouvernement a procédé à des expropriations. La problématique liée à cette situation est le manque d’école où recevoir une formation professionnelle, en raison d’un manque de services dans la zone où se sont établies les personnes expropriées. Le projet reçu proposait de former des femmes en pâtisserie et en cuisine générale. Grâce à notre aide, une vingtaine de femmes mariées ou célibataires ont pu recevoir cette formation dans la ville où elles vivaient. Ces femmes n’avaient auparavant pas le bagage académique qui leur permettrait de trouver un emploi. Ce projet les a équipées et elles peuvent dorénavant gagner un salaire pour nourrir leur famille. Nous avons reçu des témoignages élogieux et des remerciements pour avoir permis à ces femmes d’améliorer grandement leur situation.

Les donateurs

Le nerf de la guerre, dans toute entreprise, qu’elle soit de solidarité internationale ou autres, est évidemment la capacité de trouver du financement. Le CMO compte à cet effet beaucoup sur ses donateurs.

Nos donateurs fidèles font la différence dans le développement de nos projets. Nous voulons également aller chercher de nouveaux donateurs qui sont dans le mouvement toujours renouvelé de la solidarité internationale. Les jeunes sont de plus en plus renseignés sur ce qui se passe dans le monde. Mon grand souhait, c’est qu’ils soient informés de ce que le CMO fait et réalise à l’échelle internationale. Mon travail au CMO ne consiste pas uniquement à répondre aux demandes de financement pour des projets; je suis aussi sensible au partage de mon expérience auprès des gens de ma génération.

Table Mission Jeunesse

Dans cette optique, j’ai été invitée à rejoindre la Table Mission Jeunesse, une initiative oblate de la Province. Il s’agit d’un regroupement de différentes oeuvres oblates en lien avec la mission jeunesse: nous sommes des jeunes qui travaillons pour les jeunes. Le groupe réunit des représentants du Portik, du Tisonnier, de Mission Vocation et de Cap-Jeunesse (Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap). Lors de nos deux rencontres annuelles, nous discutons des enjeux de chacun de nos organismes. Un projet commun pourrait se dessiner, mais cela fait partie des choses à discuter dans les prochains mois. Pour l’instant, cette formation a des contacts embryonnaires. Nous y travaillons tous ensemble, sous le regard oblat.

Publications

En plus de travailler au département des projets, je partage avec une collègue les communications et la production des publications du CMO.

Notre bulletin En mission, que vous trouverez sur les pages de ce site oblat, a pour but d’informer nos lecteurs et nos lectrices de thèmes d’actualité qui les rejoignent personnellement. C’est un outil de promotion de l’oeuvre des Oblats et du CMO. Évidemment, nous cherchons d’abord à fidéliser nos lecteurs et lectrices, mais également à mieux nous faire connaître par les générations plus jeunes. Il y a beaucoup de bien qui se fait au nom de la religion, mais nous n’en parlons pas assez. En parler davantage fait aussi partie des missions du CMO. »  Cliquez sur la page couverture: En mission

 

Ariane Boyer Roy, agente de projets au Centre Missionnaire Oblat de Montréal.

Le Centre Missionnaire Oblat est un organisme de développement international basé à Montréal. Pour en savoir plus sur ses activités, vous pouvez consulter le site www.cmoblat.ca

 

- ou contacter l'agente de projets
    projets@cmoblat.ca

 

- ou 514-351-9310 poste 115

CMO (Centre Missionnaire oblat)

On change d'orientation?

SONDAGE 

Le Centre Missionnaire Oblat est en train de repenser ses orientations et de planifier ses activités pour les prochaines années. Nous tenons à ce que nos nouvelles orientations répondent aux besoins et aux intérêts de notre réseau. Pour ce faire, nous invitons les Oblats et leurs collaborateurs à répondre à ce sondage d’une dizaine de minutes : http://bit.ly/2oHz6RL. Toutes les réponses que nous recevrons seront lues attentivement et considérées dans la suite de notre travail. Merci! 

De la lumière jaillit des multiples idées