Contactez-nous

 

secretariat@omiquebec.com

 

Téléphone: 450 658-8761 -poste 601

Télécopieur: 450 658-0129

 

 

 

 

 

Archives Deschâtelets-Notre-Dame-du-Cap

Élaine Sirois

Directrice et archiviste

 info@archivesdndc.com

Téléphone : (450) 658-8761 p. 613

Provincial: Luc Tardif, OMI
 

Vicaire provincial: Jacques Laliberté, OMI

Directeur des finances et des services adminitratifs: Jordan Dosch

 

Adjointe administrative

Aline Hébert

Secrétariat:

Jean-Yves Poulin, OMI

 

Trésorier provincial
Jacques Laliberté, OMI

 

Saint Eugène de Mazenod et le charisme oblat

REGARD GÉNÉRAL

SUR LES MISSIONS…

par Denyse Mostert

Des réactions variées. À Rognac, mauvais accueil. Rien n’est prêt, même pas la maison où habiteront les missionnaires. À Eyguières : une partie de la bourgeoisie boude la mission. À Meyrarques : l’assistance se réduit un jour à huit personnes. À Tallard, « il faut plus de huit jours pour faire sortir les habitants de leur ‘insouciance inconcevable’. » (*) Au contraire, empressement enthousiaste à Barjols et Marignane. Des villages voisins y sont souvent représentés. À Fuveau, les gens arrivent dès 3 h du matin, à Remollon, des communes éloignées viennent tous les soirs avec leur curé, à Barcelonette, les gens accourent également de loin. Et il y a le formidable succès de la mission de 1820 à Marseille, prêchée simultanément dans toutes les paroisses. Les églises sont trop petites pour accueillir les foules d’où désordres et bagarres. Missionnaires de Provence et Missionnaires de France travaillent de concert. À Aix, Eugène et ses fils se voient attribuer trois églises où, comme à Marseille, ils parlent en langue provençale… En résumé, des hauts et des bas dont Dieu seul connaît la portée.

Ref. : Cardinal Roger Etchegaray – vie d’Eugène de Mazenod –

p. 79,80