Prise de parole

pour les réfugiés

Les Pères Luc Tardif et Ken Forster, provinciaux de Notre-Dame-du-Cap et OMI Lacombe, ont pris position dernièrement en adressant des lettres à l’honorable Ahmed Hussen (ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté), lui demandant de remettre en question l’Entente entre le Canada et les États‑Unis sur les tiers pays sûrs.

 

Cette entente, en vigueur depuis 2004, a pour objectif, selon le gouvernement fédéral, d’aider les deux pays « à mieux gérer, sur leur territoire respectif, l’accès au système de protection des réfugiés par les personnes qui traversent leur frontière commune ». Nous croyons que les orientations récemment adoptées par les États-Unis en matière d’immigration ne respectent plus les valeurs visées par cette entente.

 

Nous vous invitons, en tant que missionnaires d’une congrégation internationale, à prier pour les valeurs qui nous animent et pour les plus démunis cherchant l’asile chez nous.

De gauche à droite, Luc Tardif, OMI et Ken Forster, OMI. (Photo: gracieuseté CROCUS)

Honorable Ahmed Hussen

(Photo: source Chambre des Communes - Ottawa)