Mois extraordinaire de la mission

Nnaemeka Cornelius Ali

 

1. Durant ce mois extraordinaire de la mission, je travaillerai sur la question de l'interculturalité, surtout grâce à une formation débutée récemment. Je réunirai des jeunes issus de divers horizons pour amorcer des échanges et créer des ponts permettant de cheminer sur le plan interculturel.

 

2. Je propose aux confrères d’apprendre à faire confiance. En ces moments difficiles, nous avons besoin de nous rappeler que la mission est à Dieu et qu’il peut transformer son Église. Celle-ci a connu des moments de sécheresse, des scandales, des persécutions, mais elle a toujours su se relever. J’appelle aussi nos confrères à faire confiance aux jeunes : ils sont parfois zélés, mais le temps les aidera à s’adapter.

ali.jpg

Andrzej Jastrzebski

 

1.  Au cours de ce mois, je réfléchirai sur la manière d’être un meilleur missionnaire au Canada. Je participerai à un projet de la paroisse Sacré-Cœur qui vise à mieux connaître les défis des pays d’origine des paroissiens étudiants. Aussi, je participerai pour la première fois à un parcours Alpha organisé par la paroisse.

 

2. Les confrères de notre province (Notre-Dame-du-Cap) pourraient partager leurs récits missionnaires dont nous pouvons être fiers. Nous pouvons prier chaque jour aux intentions de l'Église et du synode sur l'Amazonie. Nous pouvons également suivre de façon attentive les rapports du synode.

Qu'est-ce que le parcours Alpha? (cliquez)

andrej etc.jpg

Rémi Lepage

 

1. Je serai en conversation avec des personnes de quelques paroisses pour explorer leurs besoins en accompagnement et en formation pastorale. Je visiterai une organisation engagée dans des activités interreligieuses pour discerner comment faire place à l'interreligieux dans mon ministère. Je mettrai en pratique ce que je suggère à mes confrères en réponse à la question 2.

 

2. Méditer sur le fait que la mission n’est pas une tâche à accomplir, mais l’action par laquelle Dieu m’envoie vers les autres, pas nécessairement pour les rencontrer en personne, mais pour leur être solidaire, d’abord par ma prière. Faire une lecture qui nourrit mon esprit missionnaire. Entrer en contact avec une personne ou un groupe vers qui l’Esprit me conduit, que ce soit pour partager des nouvelles ou échanger sur un sujet spirituel.

remilepage.jpg